OM -PSG

UN PEU D’AUTODÉRISION SUR L’AVOCAT D’AFFAIRE🙊

Notre cabinet intervient régulièrement dans le cadre de cession/transmission d’entreprise. En se posant deux minutes, on remarque rapidement que le jargon de l’avocat d’affaire n’est pas intelligible mais en plus :

“we speak english very well !”🇬🇧

Certains de nos confrères ne se rendent même plus compte de l’usage quotidien de ce vocabulaire qui fait désormais partie intégrante du jargon du droit des affaires. 

Ainsi, ces mots sont venus subrepticement s’immiscer dans nos relations contractuelles franco-françaises🇫🇷🇫🇷 comme si de rien n’était et créent parfois des situations amusantes ou pathétiques 😅

Voici plus ou moins l’échange téléphonique que nous avons eu avec un avocat d’affaire parisien au sein d’un des cabinets parisiens les plus renommés en matière de cession  :

  • Avocat parisien : “Les due diligences sont bientôt terminées …nous intégrerons une clause de Good will…”
  • Nous : “MMMh, OK. ”💭Ce que nous pensons : Pourquoi me parle-t-il en anglais ? 
  • Avocat parisien : Je vous propose de vous envoyer un mark-up puis on se fixe une conf-call…Mon client est assez pressé de passer au closing”
  • Nous : “MMMMh…” Ce que nous pensons : M’aurait-on cacher la dimension internationale de ma cliente ? 🤷🏻‍♀️
Après une conversation de ce type :

1 : On a l’impression d’intervenir dans la cession de TOTAL.  Ca c’est pour l’égo 💪

2 : On court surtout taper sur Googletrad les mots que nous venons d’entendre pour être sûr d’avoir bien compris.  Ca c’est pour la confiance et la sérénité. 😌

Et pourtant, il y en a encore une montagne : pré-closing, business angel, leverage, MANCO…et le non moins célèbre CEO, qui lui s’affiche de partout.

Nous avons dû nous aussi les intégrer mais nous faisons de la résistance quant à leur utilisation, quitte à avoir l’air rétrograde.😬

Tous ces mots sont utilisés de manière récurrente même dans des cessions plus modestes entre deux sociétés bien provençales ! 

Mais pourquoi ??? 

Notre défenseur national de la langue française, Jacques TOUBON, Allgood pour les intimes, doit être bien déçu.

Quand on vous dit qu’il faut être accompagné pour un Counsel. Euh ! Sorry par un avocat. Le jargon de l’avocat d’affaire est complexe.

Contactez-nous 👉

PS : pour les érudits, nous savons que ce n’est pas le logo le plus récent de l’OM. Allez l’O…! Non, non pas de chauvinisme primaire.

Recommended Posts

No comment yet, add your voice below!


Add a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *